Paracyclisme

paracyclisme

Le paracyclisme est un sport dérivé du cyclisme. Les personnes utilisent un vélo (avec ou sans adaptation), un tandem, un tricycle ou un vélo à bras.

Pathologies et symptômes fréquemment rencontrés
 
  • Paraplégie
  • Amputations
  • Paralysie cérébrale
  • Traumatisme crânien
  • Tétraplégie
  • Hémiplégie
  • Déficience visuelle

Capacités requises

  • Maitrise du fauteuil manuel
  • Tonus musculaire
  • Coordination motrice
  • Vitesse

Aide technique

Aucune aide technique

Marchette, canne, déambulateur ou prothèses aux membres inférieurs

Fauteuil manuel de manière autonome

Fauteuil manuel de manière non autonome

Fauteuil motorisé

personne faisant du paracyclisme

Niveau de pratique:

Provincial, National, International, Paralympique

Type de pratique:

Récréative, Compétitive, Mixte, 
Sport individuel

Âge minimum pour pratiquer le sport:

14

Âge maximum pour pratiquer le sport:

99+

Critères d’éligibilité à la
pratique de la discipline:

Ouvert à tous les athlètes ayant un handicap physique
ou visuel. Cependant, les athlètes ne peuvent pas participer à toutes les épreuves.

Membres inférieurs

     Mobilité complète
  Information Tooltip Icon
     Mobilité partielle
  Information Tooltip Icon

     Absence de mobilité

  Information Tooltip Icon

Tronc

     Mobilité complète
  Information Tooltip Icon
     Mobilité partielle
  Information Tooltip Icon

     Absence de mobilité

  Information Tooltip Icon

Membres supérieurs

     Mobilité complète
  Information Tooltip Icon
     Mobilité partielle
  Information Tooltip Icon

        Absence de mobilité

  Information Tooltip Icon
  • Présentation
  • Règlements & Classifications
  • Où pratiquer ?
mosaique de 3 images d'athlètes de paracyclisme

Historique de la discipline

C’est en 1993 qu’à eu lieu la première compétition en paracyclisme au Québec mais ce n’est qu’en 1996, à Atlanta, que la discipline fut intégrée au Jeux paralympique.

Matériel spécifique utilisé

La pratique du paracyclisme peut se faire avec un vélo régulier avec ou sans adaptation, un tricycle, un vélo tandem ou un vélo à bras.

En bref

Le cyclisme est soumis aux règlements de l’UCI (Union cycliste internationale).

Les cyclistes ayant un handicap locomoteur participent aux épreuves sur piste et sur route sur des bicyclettes spécialement adaptées à leurs besoins.

Les athlètes atteints d’une limitation motrice cérébrale ne participent qu’aux épreuves sur route et utilisent des bicyclettes de course standard et, dans certaines catégories, des tricycles.

Athlètes déficients visuels ou malvoyants : les athlètes déficients visuels ou malvoyants participent aux épreuves sur route et sur piste sur des tandems pilotés par un coéquipier voyant (appelé pilote). Les cyclistes professionnels ne peuvent pas participer en tant que pilotes.

 

Règlements simplifiés

Chaque catégorie de handicap est divisée en plusieurs sous‐catégories ou divisions.

Vélos à mains avec 5 sous‐catégories (H1, H2, H3, H4, H5) * Un chiffre élevé signifie une limitation moins grande.

Tandems (Co‐Pilote+ pilote) (B) *déficience visuelle.

Tricycles avec 2 sous‐catégories (T1‐T2) *limitations fonctionnelles des membres inférieurs et/ou supérieurs et atteinte au niveau de l’équilibre.

Vélo avec adaptations pour handicap du haut ou/et bas du corps ou paralysies cérébrales / avec 5 sous‐catégories (C1, C2, C3, C4, C5).

icone de carte avec un point de heolocalisation

Fédération québécoise des sports cyclistes est la fédération qui gère le cyclisme au Québec.